Thursday, February 5, 2015

La fausse symétrie du "front républicain"

Hollande, le donneur de leçons français bien connu, répète aujourd'hui un discours que j'ai entendu Jean-Christophe Cambadélis tenir sur France Info il y a trois jours.


En 2002, entre Chirac et Le Pen, je n’ai "pas hésité une seconde"

En gros, l'idée que veut faire passer la gauche, c'est que l'UMP se doit de faire un front républicain, puisque quand il y a une confrontation UMP-FN, le PS, lui, grand prince, appelle à voter UMP au nom de ce même front républicain.

Hrrm, bon.

Faut-il rappeler que l'UMP est plus proche du PS que le FN? Donc que la démarche du PS est simplement logique et dans leur propre intérêt : ils votent pour ce qu'ils considèrent le moindre mal. Rien à voir avec un front républicain.

La situation symétrique serait que le PS accepte un front républicain dans le cas où un candidat UMP serait opposé à l'extrême gauche. Or, ça, ils ne l'ont jamais fait. Au contraire, que constate-t-on dans ce cas? Que la règle est l'accord électoral par exemple entre le PS et le Front de Gauche. La gauche, c'est le camp du bien, vous comprenez.

S'il y avait un pilote à l'UMP, il répondrait tout simplement : "On s'alliera au FN tant que vous vous allierez au front de gauche, front contre front". On arrêterait ainsi de laisser le champ libre à une gauche liberticide et sectaire en divisant arbitrairement les forces de droite selon une ligne jadis établie par feu Miterrand.

Partage de site Web sur Freebox V6

Je voudrais relater une mésaventure qui m'est arrivée, au cas où elle pourrait servir à quelqu'un d'autre. J'ai un site Internet derrière ma Freebox V6, que je voulais exposer à l'extérieur. Donc j'utilise la procédure dans FreeboxOS, qui est facile et par ailleurs bien documentée sur le web. Et ça ne marchait pas. J'avais des "timeout" tout le temps vu de l'extérieur.

Il s'avère (après moult expérimentations) que le problème venait de la configuration du DNS dans la machine faisant office serveur web. Son adresse IP n'était pas la même en interne et vue de l'extérieur, et apparement, ça peut perturber certains serveurs web (en l'occurence, Apache sur MacOSX Server). J'ai fini par trouver que le problème venait de là après avoir constaté que je pouvais accéder un serveur web situé sur une autre machine derrière la Freebox.

Moralité, si vous exposez des ports via la Freebox V6 et que vous n'arrivez pas à voir la machine en interne, assurez vous qu'il n'y a pas un DNS en interne qui vous donne des réponses farfelues sur la machine en question.

Voilà pourquoi j'ai du licencier Marcel

Je viens de lire un article intitulé "Pourquoi je n'embaucherai pas Marcel" qui résume assez bien ma vie ces cinq dernières années, et en particulier tout ce que l'état français fait pour pourrir la vie des entrepreneurs au quotidien.

Voici quelques citations qui j'espère vous donneront envie d'aller le lire.
Je ne comprends pas pourquoi Marcel, travaillant moins que moi, et fabriquant donc moins, gagnerait plus que moi sans avoir aucune responsabilité.
Mon père m’a toujours appris qu’à tout salaire doit d’abord correspondre un travail.
J’ai argué que je ne comprenais rigoureusement rien à leurs paperasses et que j’avais autre chose à faire le soir, après avoir assemblé mes quatre brouettes, que de remplir des papiers et faire des chèques pour des risques qui ne me concernaient pas. On m’a méchamment répondu que c’était comme ça la solidarité en France depuis la guerre et que c’était pas autrement, et que si je ne payais pas tout ça on me traînerait devant une cour de justice et on me prendrait cet argent de force.
Je suis constructeur de brouettes, pas scribouillard et redistributeur d’argent. Et que la nuit, j’ai besoin de me reposer. Et que, pour avoir donné un travail à quelqu’un de mon village, je ne veux pas courir le risque de finir devant un tribunal.
J’ai seulement compris que Marcel serait payé à ne rien faire un certain nombre de mois, et que l’argent pour le payer à ne rien faire sortirait de ma poche, alors même que je n’aurais plus de rentrées. Et pour pimenter la sauce, il faudrait que je lui verse une indemnité de licenciement, au moment où l’entreprise n’aurait plus d’argent, et moi les poches vides et plus de boulot…
Mais la citation la plus importante est la suivante, à encadrer:
Je me suis demandé pour quelles obscures raisons j’irais me crever le derrière pour faire vivre cette armée de parasites et entretenir un système qui est à l’absolu opposé de mes valeurs les plus sacrées. Parce que, voyez-vous, le travail a toujours été pour moi synonyme de bonheur. Et ce bonheur-là, tous ces organismes en ont fait un bagne…
Si seulement ces idées pouvaient contaminer la politique. Au lieu de ça, on nous anesthésie avec des histoires de proxénétisme, ce qui permet de feindre de ne pas voir que le problème est d'abord un problème de corruption et non de jambes en l'air.

Moi j'ai du virer Marcel

Moi, avant de démarrer, je n'avais pas lu cet article. Du coup, j'ai embauché Marcel. Et ensuite, j'ai du licencier Marcel. Et aujourd'hui, 15 mois après, je paie encore. Parce que voyez vous, Marcel avait droit à un préavis de trois mois et à des indemnités de licenciement. Considérées comme un salaire. Donc l'année suivante, des associations lucratives sans but comme la FAFIEC ou l'ADESSAT me réclament des cotisations sur cette "masse salariale" (pourtant déjà très amplement taxée et cotisée). Et au final, je dois donc encore verser ma petite obole à ces organismes qui ne servent à rien.

Et puis il y a Marceline, qui est partie en formation sans même faire son préavis, mais dont je paie la mutuelle au nom de la "portabilité" pendant six mois. Et me voilà devenu assureur (sans, bien sûr, les bénéfices associés, comme de pouvoir retirer justement des bénéfices de mon travail et de mon argent).

Pour les bienheureux qui l'ignorent, l'ADESSAT, c'est l'association d'étude et de suivi des aménagements du temps de travail. En gros, ils sont supposés vérifier que dans l'entreprise, on obéit bien au diktat des 35h. Vous connaissez un patron de PME qui travaille 35h par semaines, vous? Bien sûr que non. Donc je dois subventionner avec ce qui reste de mes économies et de mon travail une association dont je déplore l'existence même, un de ces nombreux machins parasitiques qui empoisonnent la vie des entrepreneurs français.

Alors je fais ma résistance comme je peux. Par des actes involontaires, comme de ne plus avoir de salariés ou de ne plus me payer. Ou des actes plus volontaires, comme d'essayer de noyer ces gens là sous leur propre paperasse, de la même façon que j'essaie de coûter le plus cher possible à tout télémarketeur qui m'appelle, en le retenant le plus longtemps possible au téléphone. La résistance passive, la résistance active, toute arme est bonne contre le léviathan.

Tuesday, September 16, 2014

Définition

La politique, c'est l'art de proposer des non-solutions complexes pour résoudre des non-problèmes simples.

Cette définition, librement inspirée d'un commentaire sur X11 dans le Unix Haters Handbook, a eu un peu de succès au colloque "Art-Complexité-Cerveau" vendredi dernier, alors je la partage…

Friday, August 1, 2014

Avant de participer à une manifestation pro-palestinienne, lisez la charte du Hamas

Je pense que beaucoup des supporters "pro-palestiniens" n'ont jamais lu la charte du Hamas, le Hamas étant pour ceux qui l'ignorent le mouvement politique majeur en Palestine depuis 2006 et pas juste une petite bande de cinglés minoritaires et non-représentatifs.

Je n'ai découvert moi-même cette charte qu'aujourd'hui, et je pense que c'est un document à diffuser largement, et à connaître en âme et conscience avant de prendre parti dans le conflit Israélo-Palestinien. Petite grenouille, ne te laisse pas cuire petit à petit.

Je traduis ci-dessous quelques extraits qui me semblent particulièrement pénibles et révélateurs.

Le Hamas proclame qu'il faut tuer tous les juifs

Israel existera et continuera à exister jusqu'à ce que l'Islam l'élimine, tout comme il en a éliminé d'autres avant lui (le Martyr, Imam Hassan al-Banna, bénie soit sa mémoire).
Rappelons à ceux qui font trop vite un amalgame entre toutes les religions que la définition du martyr pour un chrétien n'implique pas de tuer pour convertir, mais de donner sa vie pour l'autre (et en particulier pour sa conversion), ce qui est évidemment très différent.
Notre combat contre les juifs est très important et très sérieux. Il a besoin de tous nos efforts sincères. C'est un pas qui doit inévitablement être suivi d'autres pas. Le mouvement n'est qu'un escadron qui devrait être supporté par des escadrons toujours plus nombreux de ce monde Arabe et Islamique, jusqu'à ce que l'ennemi soit éliminé et la victoire d'Allah soit atteinte.
Pour le Hamas, le génocide des juifs est donc prévu, voulu et annoncé, et plus important encore, au coeur même du mouvement. Ce n'est pas un moyen d'atteindre un autre but, c'est le but même du mouvement.
L'article sept enfonce le clou:
Le Jour du Jugement n'arrivera pas tant que les musulmans ne combattent et ne tuent les juifs, quand les juifs se cacheront derrière les pierres et les arbres.
Toutes les références aux juifs sont remplies de haine. Le Hamas arrive même à les comparer aux nazis, ce qui est certainement une bonne façon d'engager le dialogue avec un juif…
Dans leur traitement de Nazis, les juifs n'ont pas fait d'exception pour les femmes et les enfants.
Le "traitement de Nazi" en question a consisté à déporter des palestiniens:
La déportation de la mère patrie est une forme de meurtre.
Il faut rappeler que cette mesure de déportation a été très limitée en envergure (quelques milliers de personnes), et que non, ces personnes n'ont pas été exécutées mais envoyées dans des pays compatibles avec leurs croyances religieuses, voire pour certains d'entre eux, dans la bande de Gaza, c'est à dire qu'ils ont été déportés chez eux…
Bref, ces "déportés" ne sont même pas en prison! Rien à voir donc avec les camps de la mort nazis, où les juifs étaient prisonniers et exécutés en masse. Le "traitement nazi" aurait consisté à parquer ces palestiniens dans des camps d'extermination barbelés, entourés de gardes armés, et à leur faire construire des fours crématoire pour incinérer leurs compatriotes. La comparaison du Hamas est donc à la fois ridicule et suprêmement insultante…

Le Hamas ne cherche pas la paix ou la coexistence pacifique

On présente souvent Israël comme un agresseur et les palestiniens comme des victimes qui ne demandaient pas mieux que de vivre en paix avec leur voisin. Malheureusement, chère grenouille, ne laisse pas ceux qui font bouillir l'eau de piéger dedans. Le Hamas ne recherche pas la paix.
Les initiatives ou soi-disant solutions pacifiques sont en contradiction avec les principes du mouvement de résistance islamique.
La paix selon le Hamas ne peut s'envisager que sous domination islamique:
Sous l'aile de l'Islam, il est possible pour les croyants des trois religions - Islam, Chrétienté et Judaïsme - de coexister en paix et sérénité les uns avec les autres. Paix et sérénité ne seraient pas possible sinon sous l'aile de l'Islam.
En réalité, l'expérience prouve qu'il est beaucoup plus facile d'être musulman en terre chrétienne que chrétien en terre musulmane.

Petite histoire des territoires occupés

Enfin, il est important de se rappeler pourquoi les territoires de Gaza ou de Cisjordanie sont occupés. Ils le sont depuis 1967.
En mai 1967, les Égyptiens ont entamé plusieurs manoeuvres ouvertement belliqueuses à la frontière d'Israël: mouvements de troupes dans le Sinaï et nouvelle tentative de blocus maritime. Il faut rappeler que le Sinaï était déjà une région disputée, notamment suite à la nationalisation du Canal de Suez par l'Égypte en 1956, des incursions répétées de fedayin en territoire israélien, et une première tentative de l'Égypte d'interdire le canal de Suez à Israël.
Ne pouvant pas perdre un accès maritime essentiel, Israël a riposté aux manoeuvres militaires égyptienne. Les autres voisins arabes se mêlent immédiatement au conflit malgré les demandes d'Israël.
Malgré cette coalition, Israël leur "met une rouste", la fameuse "guerre des six jours" se soldant par une défaite militaire arabe sur tous les fronts, et la multiplication par trois de la surface contrôlée par Israël.
Bref, les voisins arabes d'Israël ont attaqué, ont perdu, et ensuite ont pris une posture de victime… Donc qui peut honnêtement affirmer qu'Israël aurait vécu en paix s'ils avaient à cette époque rendu les territoires occupés? Ou si Israël libérait ces territoires aujourd'hui?
La paix dans cette région ne peut venir que d'une conversion profonde, des deux cotés.

Maintenant, vous savez. C'est à vous de décider

Si vous descendez dans la rue avec un drapeau palestinien, si vous écrivez des articles en défense des palestiniens, êtes vous bien conscient que vous soutenez un mouvement qui demande à tuer tous les juifs?

Celui qui a des oreilles, qu'il entende.

Sam Harris on the Gaza conflict

Sam Harris posted an interesting analysis of the moral difference between Jews and Muslims in the Gaza conflict. I think that Sam Harris' "what would they do if they had the power to do it" test is a very interesting one. And his thought experiment on Jews taking their wives and kids as human shields powerfully demonstrates the asymmetry between Israeli and Palestinians, which French people demonstrating in the street should try to remember.
However, it's unfortunate that Sam Harris feels the urge to spout his usual nonsense about the Bible being unethical:
Let me remind you that parts of Hebrew Bible—books like Leviticus and Exodus and Deuteronomy—are the most repellent, the most sickeningly unethical documents to be found in any religion. They’re worse than the Koran. They’re worse than any part of the New Testament.

Sam Harris does not realise his ethics are fundamentally judeo-christian

In writing this, Sam Harris completely misses a key point: his whole analysis is based on the very christian/jew ethics he spits on. Why else would it be bad to kill one's own kids to defend one's ideas?
The Bible (specifically the books in it that describe the behaviour of ancient jews like Exodus) is evidence that it took God eons to educate us, little by little. But it worked. We finally came to understand that killing the children of the enemy, raping their women or taking prisoners of war as slaves was evil. This is judeo-christian ethics.

Christian beliefs influenced what westerners consider "morally right"

There is ample evidence that christian beliefs deeply influenced what we currently think is "obviously good" in western civilisation: democracy, restraint in the use of force, equality of all (poor or rich, man or woman, white or black), freedom of beliefs.
There is also ample evidence that reaching this understanding is all but a natural evolution, as demonstrated by a multitude of ideologies on the planet, including muslims or communists, that have access to the same body of knowledge as christians, yet reach opposite conclusions with respect to these topics. For muslims or communists alike, it is necessary to kill the enemy of the ideology, the use of lethal force is justified in "converting" the other, people are put in different categories with different rights, and there is no freedom of thought.

Left without God, humanity always exhibit evil behaviors

Atheism as demonstrated by Sam Harris is one of these deadly ideologies. If there is no God telling us what is good or evil, what prevents each of us from choosing what is morally right? On which ground would Sam Harris be able to decide that using one's kids as human shields is evil? After all, Muslims don't think it's evil, so why would Sam Harris be right and Muslims be wrong? That Sam Harris would explain that Jews or Muslims are not "rational human beings" shows he is not above the non-christian temptation of dehumanising those who don't think the way he does.
As an aside, the very fact that Sam Harris is free to write what he does is a testimony to christian ethics. In a muslim country, he would not be allowed to write something like this. In a communist country, he would be forced to write something like this (therefore, not free to). He is free to think as he wants because he lives in a country founded on christian beliefs, where freedom of thought is considered a basic human right, in large part because the Bible explains in its first chapter that free will is the very essence of being human.
Are this kind of atheist ethics dangerous? Yes. "This kind of confusion puts all of us in danger", to quote Sam Harris. The truth is we are living in a world that is already turning its back to christian belief. And experience shows that everywhere a strongly atheist ideology took power, whether in 1933 Germany, 1917 Russia, China or Muslim countries, there has been murder and unequal treatment of human beings as a consequence, all in the name of "enlightenment" or the eradication of "people's opium". It is not random chance.

Pray with love for the conversion of Israeli and Palestinian alike

This confusion is the reason Sam Harris can't see the path to peace in Israel. Peace there will only happen through conversion, not necessarily explicit conversion to christianity, but conversion of the heart in a true desire for peace, which requires the ability to love the neighbour as he is. If you are christian, pray for peace in Israel and in the rest of the world. Pray that Muslims and Jews will actually listen to the words of the God that loves them. "Thou shalt not kill." If you are not christian, consider converting, it's the best thing that can happen to you.

Sunday, July 27, 2014

La guerre israélo-palestinienne devient mondiale

Les images de la vidéo ci-dessous ne sont pas prises à Gaza, mais à Paris:


Je ne suis pas du genre à dire qu'on a un gouvernement de compétition, mais à vrai dire, ça ne se passe pas beaucoup mieux chez nos voisins allemands:


Il y a des manifestations apparemment un chouïa plus pacifiques à Londres, Madrid, ou encore en Inde (cf cet article).

Petite grenouille, si tu veux la paix, il est temps de prier pour la conversion des juifs et des musulmans… Ceux qui en sont encore à la loi du Talion ("oeil pour oeil") ne pourront jamais arrêter de se battre, sauf après décès de l'avant dernier combattant. On ne peut atteindre une véritable paix durable sans accepter que le vrai courage consiste à tendre l'autre joue… Et oui, c'est possible: nous nous sommes bien réconciliés avec les allemands.